Voirie et Travaux publics

Transport

Restrictions de charges

Restrictions de charges actuelles

Tableaux des périodes de restriction de charge


Il incombe au gouvernement territorial de veiller à ce que les routes restent en aussi bon état que possible et que les voyageurs puissent se rendre à destination en toute sécurité.

Les restrictions de charges imposées sont établies à partir de données scientifiques et d’observations rigoureuses de l’état des routes.  


Pourquoi faut-il limiter les charges au printemps?

Nous devons limiter les charges au printemps pour éviter que l’état des routes se détériore, occasionnant ainsi des retards indus et coûteux pour les transporteurs et les autres usagers du réseau routier. Ces restrictions de charges contribuent en outre à garder les coûts d’entretien des routes dans des limites raisonnables et à prévenir l’usure prématurée des véhicules. Afin de minimiser les dommages à la chaussée, il est nécessaire de réduire la limite de charge à l’essieu durant la période de dégel. Des routes en mauvais état entraînent des retards dans la livraison de marchandises et des coûts accrus d’entretien tant pour les routes que pour les véhicules.

Construction des routes

La réaction d’une route sous le poids des camions dépend de la façon dont elle a été construite et des matériaux utilisés. La première étape dans la construction des routes consiste à préparer une couche de fondation avec le sol qui se trouve sur place, souvent à forte teneur en limon, puis à recouvrir celle-ci de plusieurs couches de base composées de matériaux granulaires à haute résistance, comme le gravier ou le sable, afin de compenser le peu de résistance offert par le limon.

De nos jours, la plupart des routes du Yukon, comme la route de l’Alaska, contiennent une grande quantité de matériaux granulaires à haute résistance dans la couche de base. Elles supportent donc mieux la charge par roue des camions. Cependant, nombre de routes plus anciennes ont une assise à haute teneur en limon, un matériau beaucoup moins résistant que le gravier ou le sable lorsqu’il est mouillé. Parce qu’elles ne contiennent que peu ou pas de matériau granulaire, ces routes sont beaucoup plus fragiles au moment du dégel.

À quel moment convient-il d’imposer des restrictions de charges?

La limite de charge est établie en fonction de l’indice de dégel des routes, ainsi que de l’état de la chaussée tel qu’on peut l’observer.

La limite de charges autorisée est fixée à 100 % à l’époque de l’année où la surface du sol commence à dégeler et que la chaussée montre des signes de détérioration importante.

  • Sur les routes qui ont été simplement revêtues, la limite de charges est réduite à 75 % lorsque les thermistors indiquent que la ligne de gel se situe à 0,3 m sous la surface de la route.
  • La limite est ramenée à 100 % de la charge lorsque les thermistors indiquent que la ligne de gel se trouve à 1 m sous la surface.
  • Et enfin, une fois que celle-ci a atteint 1,4 m de profondeur, on peut lever les restrictions.

Ces règles peuvent être assouplies ou resserrées selon les observations de l’état des routes. En règle générale, on n’impose pas de limite inférieure à 100 % de la charge autorisée sur les routes dont les couches de base sont constituées de matériaux à haute résistance, comme la route de l’Alaska, la route du Klondike Sud et la route de Haines.

Périodes normalement visées par les restrictions de charges

Compte tenu des distances que doivent parcourir les camions qui circulent sur les routes du Yukon, nous avisons le public, par Internet, télécopieur et radio, de toute restriction de charge à venir au moins 48 heures à l’avance.

Les restrictions de charges peuvent être modifiées à court préavis. Si vous avez des questions en ce qui concerne les prochaines restrictions de charges, téléphonez au 867-667-5452 ou envoyez un courriel à l’adresse highways@gov.yk.ca.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les restrictions de charges qui ont été en vigueur au Yukon.